Bucur-esti (2002)

La dérive : une ou plusieurs personnes renoncent, pour une durée plus ou moins longue, aux raisons de se déplacer et d'agir qu'elle se connaissent généralement, aux relations, aux travaux et aux loisirs qui leur sont propres, pour se laisser aller aux sollicitations du terrain et des rencontres qui y correspondent. (Guy Debord)